C’est ce dimanche qu’avait lieu la cinquième ronde de régionale 3. Si nous devions au départ nous déplacer, c’est finalement à domicile que débutait le match qui nous opposait à Vendin-les-Béthune. Cela pour des raisons électorales, car leur salle était utilisée pour abriter les urnes des cantonales.

Notre équipe habituellement assez homogène, était pour cette fois un peu affaiblie par l’absence de notre féminine, retenue chez elle pour potasser ses examens. C’est un jeune joueur du club qui prenait alors sa place, tout heureux et motivé à l’idée de venir nous épauler.

Mais le match ne démarrait pas idéalement, et notre jeune recrue craquait rapidement, après avoir pourtant fait le plus gros en empochant deux pions, obtenant au passage une partie alors pratiquement gagnante. Mais la jeunesse et l’empressement l’a poussé à jouer trop vite, avec trop d’assurance, et une méchante attaque adverse l’a renvoyé à ses études.

Mené alors 1 à 0, il nous fallait réagir, d’autant que notre troisième échiquier, tenu cette fois par notre vétéran, concluait rapidement la nulle sans trop se poser de question.

Restait alors deux échiquiers, avec l’obligation presque absolue d’y inscrire deux victoires, afin de conserver notre première place ex-æquo avec Cappelle la Grande.

C’est dans ce contexte que je jouais ma partie avec les Noirs face à Laurent Molin, numéro un du club adverse, et classé 1790 elo…

Laurent Molin (1790) - Pierre Debailleul (1990) [B06]
Défense moderne
Régionale 4
9 mars 2008

1.e4 g6

La moderne… J’affectionne pas mal ce début qui permet de sortir rapidement des sentiers battus, et de pousser les joueurs moins bien classés à errer en terrain inconnu. Quelques uns de mes amis (et forts joueurs) - Pierre Petitcunot, Ludovic Morelle, François Fossier - utilisent ce début assez régulièrement avec pas mal de succès, et ce sont eux qui m’ont poussé au travers de leurs parties, à m’y mettre.

2.d4 Fg7 3.Cf3

On joue plus communément 3.Cc3, avec l’idée de pousser f2-f4 dans certaines variantes.

3…c6 4.Ff4 d5 5.e5

Pourquoi avoir jouer 4.Ff4 si ce n’était pour contrôler la case e5 ? Le coup joué ici semble contradictoire… Reste donc l’option d’un rapide Dd2 suivi de Fh6, un plan visant à échanger le Fg7 et à monter une attaque “dragonesque” par h2-h4-h5. Une idée très répandue dans la pratique, chez les joueurs amateurs, mais bien souvent plus facile à penser qu’à mettre en place.

5…f6

diag1

Je me décide à miner le centre immédiatement, certain que ce coup allait également troubler un peu plus mon adversaire qui ne reconnait plus alors ses schémas habituels (avec Dd2 et Fh6).

6.exf6 Cxf6 7.Dc1

Les Blancs décident de maintenir leur idée agressive, et jouent un coup à mon humble avis peu productif.

7…0-0

Sans craindre les fantômes. 8.Fh6 semble douteux en raison de Db6 après l’échange sur h6. Les Blancs sont alors déjà gênés sur cases noires et accusent un retard de développement.

8.c3 Db6 9.Fd3 Cg4!

diag2

Je me décide pour jouer actif, et pour réaliser la poussée e5 au plus vite. Je pense que les Noirs sont déjà un peu mieux…

10.Fg3 e5!

La poussée centrale est réalisée et les Noirs s’emparent de l’initiative. Mais le gain est encore bien loin.

11.dxe5 Cxe5?!

diag3

Douteux. 11…Cd7! avec l’idée de récupérer le pion dans ce meilleures conditions, tout en développant une pièce supplémentaire, était bien meilleur. Par exemple 12.0-0 Cdxe5 13.Cxe5 Fxe5! 14.Dc2 Fxg3 15.hxg3 Ff5 16.Fxf5 Txf5 et le pion f2 va déjà succomber.

12.Cxe5?!

Meilleur était 12.Fxe5 Fxe5! 13.Cxe5 Dxf2+ 14.Rd1 (durant la partie, j’ai analysé ici 14…Fg4+ qui gagnait, mais c’était omettre le cavalier e5 qui contrôle g4 !) 14…Cd7 15.Cxd7 Dxg2 16.Te1 Fxd7 17.Cd2 c5‚ 18.Dc2 Tae8 19.Txe8 Txe8 et la position blanche fait pitié malgré la pièce de plus ! 20.Cf1?? Fg4+ gagne tout de suite.

12…Fxe5 13.Dc2 Fxg3

Ici aussi 13…Cd7 était meilleur. Avec comme suite possible 14.0-0 Fxg3 15.hxg3 Ce5 16.Cd2 Cxd3 17.Dxd3 Ff5 18.Dd4 Dxb2 et les Noirs ont un pion de plus, une meilleure structure et l’avantage.

14.hxg3 Ff5 15.Fxf5 Txf5 16.0-0 Cd7 17.Cd2 Ce5

diag4

C’était la position vue dans mes calculs… Je l’évaluais alors comme supérieure pour les Noirs, en raison de la pression potentielle sur f2, et de la meilleure pièce mineure. Mais encore faut-il ici aussi concrétiser…

18.Tae1 Taf8 19.Cb3 c5?!

diag5

Sans doute douteux… Je souhaitais interdire l’accès à la case d4 pour le cavalier adverse, mais les affaiblissements (d5 et c5) sont importants.
Lors de l’analyse, Rémy Jossien m’a montré une variante intéressante : 19…Cg4!? qui semble déjà plus logique que le coup joué 20.Te2 Dc7!? 21.Dd2? Dxg3!! gagne sur le champ en matant le monarque blanc. Si 21.f4 Dg7! 22.Cd4 Dh6 23.Cf3 Th5 apporte là aussi un joli gain noir. Malheureusement 21.Dd1! (ou 21.Dd3! c5 22.Cd2 et rien n’est fait) 21…Dg7 22.Dd4 égalise presque pour les Blancs.

20.Td1? Cg4!

Je ne laisse pas passer l’occasion de gagner un peu de matériel.

21.Dd2 c4 22.Cd4 Txf2 23.Txf2 Cxf2

diag6

A ce stade, je m’aperçois enfin que les Blancs vont obtenir du jeu en compensation dans cette variante. L’autre possibilité 23…Txf2 était pourtant préférable. Mais j’avais peur de 24.Dg5!? alors qu’après le simple 24…Cf6! les Noirs sont nettement mieux 25.Td2 (25.Rxf2?? Ce4+! un coup qui m’a échappé) 25…Txd2 26.Dxd2 Dd6 et les Noirs ont un bel avantage. Notons au passage que si les Noirs jouent 24…Dxb2?? ils perdent après 25.Dxd5+ Tf7 (25…Rg7 26.Ce6+ Rf6 27.Dg5+ Rxe6 28.Dxg4+ et les Blancs l’emportent aussi) 26.Tf1 +-).

24.Tf1 Ce4

Après 24…Cd3 j’avais peur de 25.Txf8+ Rxf8 26.Dh6+ Rg8 27.Dg5 Dd6 28.Cf5 qui semble peu clair.

25.Txf8+ Rxf8 26.Df4+ Rg7 27.De5+ Df6 28.Dxd5 Df2+ 29.Rh2 Dxg3+ 30.Rg1

Première proposition de nulle des Blancs…

30…De3+ 31.Rh2 Df4+ 32.Rg1 Df2+ 33.Rh2 Dg3+ 34.Rg1

Seconde proposition de nulle des Blancs…

34…Cd6

diag7

Ce coup m’évite de “trop” répéter les coups, et protège l’ensemble de mes pions faibles.

35.Cf3 Df4!

Pour maintenir possible quelques échecs, et atteindre tranquillement le 40ème coup.

36.Ce5 De3+ 37.Rh2 Dh6+ 38.Rg1 Dc1+ 39.Rh2

Troisième proposition de nulle des Blancs !

39…Df4+ 40.Rg1 Df6

diag8

Et voilà, le contrôle de temps est atteint et je vais pouvoir me remettre à la recherche d’un autre plan. La position est égale et tout est à refaire après la perte du pion c4.

41.Cxc4 Cxc4 42.Dxc4 Db6+ 43.Dd4+??

diag9

Sans doute affolé par la menace de prise en b2, mon adversaire joue presque à tempo ce coup perdant. Il semble pourtant évident que la finale résultante sera presque une mission impossible pour lui, alors qu’après un coup tranquille comme 43.Rh2! les Noirs n’ont toujours pas grand chose 43…h5!? (43…Dxb2 permet une nulle plus que rapide après 44.Dc7+ Rf6 45.Dd6+ Rf5 46.Dd5+ Rf4 47.Dd4+ Rf5 48.Dd5+ Rf6 49.Dd6+ Rg5 50.De5+ Rh6 51.Df4+ Rg7 52.Dc7+ Rf6 53.Dd6+ et un perpétuel inévitable) 44.Df4 Dc5 45.De4 b5 46.De6 a5 47.a3 a4 et la nulle sera un résultat logique dans cette finale.

43…Dxd4+

Joué presque également à tempo ! La finale avec la création d’un pion passé éloigné ne peut-être que la meilleure voie pour poursuivre la partie.

44.cxd4 Rf6 45.Rf2 h5

L’autre variante de gain était 45…Rf5! 46.Rf3 h5 47.Re3 g5 48.Rf3 b5 49.Re3 a5 50.Rf3 g4+ 51.Rg3 Rg5 52.d5 h4+ 53.Rf2 Rf6 54.Re3 Re5 55.d6 Rxd6 56.Rf4 h3 57.gxh3 gxh3 58.Rg3 Rd5 59.Rxh3 b4-+

46.Rf3 Rf5 47.d5??

diag10

Mon plan de gain, si les Blancs décidaient de ne pas bouger leurs pions, suivait cette ligne : par exemple 47.Re3 g5! restreignant l’activité du roi blanc et lui interdisant l’accès aux deux pions noirs de l’aile-roi 48.Rf3 b5 il faut maintenant avancer ceux qui iront à dame 49.Re3 a5 50.Rf3 h4 51.Re3 g4 le roi blanc n’a plus la case f3 et faut “bouger” maintenant 52.d5!? h3! 53.gxh3 gxh3 54.Rf2 Re5 55.d6 Rxd6 56.Rg3 b4! 57.Rxh3 b3! Pour affaiblir la structure blanche en cas de prise, et permettre au roi noir de cueillir les deux pions blancs en toute tranquillité 58.a3 Re5 59.Rg3 Re4 60.Rf2 Rd3 61.Re1 Rc2 rideau.

47…Re5

Les Noirs sont désormais totalement gagnants aussi.

diag11

La menace de création d’un pion passé à l’aile-roi décide de la partie.

0-1

Notre second échiquier l’emportait finalement, son adversaire oubliant malencontreusement de jouer son 40ème coup, nous permettant ainsi de remporter in extrémis ce match important.

Prochaine rencontre : Cappelle la Grande… Espérons alors que notre équipe sera au grand complet !

Les commentaires sont fermés.