La septième ronde de ce prestigieux tournoi fut sans conteste l’une des plus combative. En effet, pas moins de 4 victoires sur les 7 parties jouées. Le jeune norvégien Magnus Carlsen, désormais favori même dans de tels événements, n’était avant cette partie, qu’à la moyenne, avec 3 points - une victoire, une défaite et 4 nulles. Il était apparié à une autre jeune star des échecs, Teimour Radjabov - un Radjabov pour le moment invaincu dans ce tournoi à l’issue de la ronde 6 avec 3,5 points à son compteur. Ces deux joueurs de grande valeur nous promettent presque à chaque fois une partie explosive, et ne se font aucun cadeau sur l’échiquier. A l’heure actuelle, Carlsen mène au score, mais de peu - 4 victoires à 3 pour 10 parties nulles - face à son concurrent.

Je vous propose de suivre avec moi leur affrontement lors de cette 7ème ronde.

Radjabov,T (2751) - Carlsen,Magnus (2765)
FIDE GP Baku AZE (7), 28.04.2008

1.e4 c5

Jusqu’ici, Carlsen a privilégié 1…e5 dans les premières parties de ce tournoi. Il revient à la Sicilienne contre l’un des ses plus proches concurrents chez les jeunes stars montantes ; cela montre bien son désir de combattre même avec les Noirs !

2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 g6

Suprise ! Le jeune norvégien nous a préparé un dragon… Il est maintenant évident, même pour les plus sceptiques, qu’il y aura du sang sur l’échiquier.

6.Fe3 Fg7 7.f3 Cc6 8.Dd2 0-0 9.Fc4 Fd7 10.Fb3 Tc8 11.h4

L’une des “grandes” positions (tabiyas dans le jargon des échecs) du dragon…

Radjabov a relevé le défi et s’est décidé pour l’une des lignes principales ; une ligne dont Fischer disait qu’il suffisait de jouer h2-h4-h5-Fh6-etc-pour mater !

11…h5 12.0-0-0 Ce5 13.Fg5 Tc5 14.Rb1 Te8

L’une des premières (légères) disgressions aux lignes les plus pratiquées. Il est plus souvent joué …b5 ici, mais …Te8 reste un coup régulièrement joué. C’est d’ailleurs ce coup qu’avait choisi Kasparov pour surprendre Anand, et Carlsen connait ses classiques !

15.g4

Anand avait lui opté pour 15.The1 Da5 (15…b5!) 16.a3! b5? 17.Fxf6! exf6 (17…Fxf6 18.Cd5 marche car la tour c5 ne protège plus la dame a5. 18…Dxd2 19.Cxf6+ exf6 20.Txd2± (Anand))

15…hxg4 16.h5

Thématique… L’avancée g4 ne sert qu’à dévier le pion h5 de son rôle de bloqueur. Les Blancs veulent punir les Noirs par une attaque brutale avec au besoin un sacrifice de qualité sur h5.

16…Cxh5 17.Txh5

C’est parti pour le spectacle !

17…gxh5 18.Dh2

Avec l’idée simple de jouer Th1 et de mater sur la colonne h.

18…Cg6

Après le gourmand 18…gxf3 19.Dxh5 Fg4 20.Dh4 Da5 21.Cd5! et toutes les pièces blanches pointent le roi noir. La position est alors loin d’être claire, et sans doute beaucoup plus proche de ce qu’aimeraient jouer Radjabov.

19.Dxh5 Da5 20.f4!?

Protège le fou g5 et menace vraiment Dxg6 (le pion f7 étant cloué par le fou b3).

20…Txg5!?

Carlsen se décide à rendre tout de suite la qualité pour calmer l’attaque blanche, et exploiter d’autres possibilités.

21.fxg5 e6

Les Noirs ont la paire de fous et une position sans véritables faiblesses.

Les Blancs peuvent ici récupérer leur pion de moins en prenant en g4, mais Radjabov décide de poursuivre agressivement avec le risque de se tromper.

22.Cf5!?

un pseudo sacrifice, car après la prise du cavalier, les Blancs récupèrent son homologue noir à cause du clouage du pion f7.

22…exf5 23.Dxg6 Fe6!

Met un terme à l’attaque blanche…

24.Dh5

Peut-être que 24.Fxe6 était meilleur. Par exemple 24…Txe6 25.Dxf5 (25.Dh5? Fxc3! gagne directement 26.bxc3 Dxc3 27.Th1 d5! 28.Dh7+ Rf8 avec la menace mortelle Tb6+. Si 29.Dh8+ Dxh8 30.Txh8+ Rg7 31.Th1 dxe4 et les Blancs peuvent déposer les armes.) 25…Fxc3 26.bxc3 Dxf5 (26…Dxc3 27.Dxg4 d5 28.Txd5 Tb6+ 29.Rc1 De3+ 30.Td2 et rien n’est clair…) 27.exf5 Te3 28.Txd6 g3 ce pion s’avère finalement dangereux… 29.Td2 Txc3 30.Tg2 Tf3 31.Rc1 Rg7 32.Rd2 f6 33.g6 Txf5 34.Txg3 Ta5 et les Noirs sont mieux dans la finale.

24…fxe4

L’azéri pense toujours à l’emporter en matant… Mais Carlsen, plus pragmatique, empoche les pions sans crainte.

25.Tf1 De5!

Les Noirs recentralisent leur dame et créent une batterie F+D sur la grande diagonale a1-h8 ; le cavalier c3 est maintenant cloué à cause de la menace de mat en b2. 26.Txf7 Radjabov comptait peut-être sur cette pointe, mais son adversaire va démontrer qu’elle n’est pas si méchante que ça.

26…Fxb3

26…Tf8 était jouable également. 27.Txf8+ Rxf8 avec deux pions nets de plus pour les Noirs.

27.axb3 g3

Il ne reste que peu de matériel aux Blancs pour aller chercher ce pion.

Les Noirs sont à mon avis gagnants ici.

28.Ra2 Tf8!

Liquide les dernières pièces blanches pour donner plus de force encore à leur pion g.

29.Txf8+ Rxf8 30.Dg4 e3

Deux pions passés supportés pour les Noirs, une superbe batterie F+D, alors que les Blancs sont à l’agonie avec leur cavalier cloué et une dame surchargée.

31.g6!?

Radjabov tente le tout pour le tout… La menace est ici Dd7.

31…e2??

Et Carlsen rate la menace, probablement en zeitnot… 31…Ff6! 32.Dd7 De7 33.Dc8 Rg7 devait sans doute gagner pour les Noirs.

32.Df3+??

Mais Radjabov lui renvoie gracieusement l’ascenseur en se trompant à son tour.

Mais 32.Dd7! était le bon coup, avec probablement pas mieux que la nulle pour les Noirs ! Par exemple :

a) 32…De7 33.Dc8+ De8 34.Df5+ Rg8 35.Dd5+! Rh8 36.Dh5+ Rg8 37.Dd5+ Rf8 38.Df5+ et si 38…Re7? alors 39.Cxe2 g2 40.Dg5+ Ff6 41.Dxg2

b) Si 32…Rg8 33.Dc8+ Ff8 34.Dxb7 avec des menaces de mat sur h7 et f7 34…Dg7 35.Dd5+ Rh8 36.Cxe2 Dxg6 37.Df3 Fg7 38.Cxg3 Dxc2 39.Dh5+ Rg8 40.Dd5+ Rh8 41.Dh5+ avec la nulle.

c) et si 32…De8 33.Dxd6+ De7 34.Db8+ De8 35.Dd6+ De7 (et pas 35…Rg8? 36.Cxe2! et ce sont les Blancs qui repasseraient devant ! 36…Dxe2?? 37.Dd5+ Rh8 38.Dd8+ avec mat à la clé.)

32…Re8 33.Df7+

33.Dxe2 n’est pas possible à cause de 33…Dxe2 34.Cxe2 g2 35.b4 Fe5 36.Rb3 Fh2 Et les Noirs gagnent le cavalier.

33…Rd8 34.Dg8+ Rd7 35.Df7+ De7 36.Df5+ Rd8 37.Da5+ b6

Et les Blancs n’ont plus d’échecs… C’est terminé.

38.Dd5 e1D 39.Da8+ Rd7 40.Db7+ Re8

Le contrôle de temps atteint, Radjabov abandonne enfin.

0-1

Les commentaires sont fermés.